Le Cosmophone

niveau 2 de l’exposition permanente « Histoire d’Univers, du Big Bang au grain de sable »


Connaissez-vous la musique de l’Univers ?

La Terre est constamment bombardée par un flux de particules (protons, électrons, noyaux d’atomes…) issues de l’espace proche ou de phénomènes galactiques lointains : ce sont les rayons cosmiques. Ils pénètrent dans la haute atmosphère de la Terre mais sont en grande partie absorbés par l’atmosphère. Une part des rayons cosmiques parvient tout de même jusqu’à nous et nous traverse chaque seconde, sans même que nous en ressentions les effets !

Pour révéler ces particules invisibles à notre regard, le Cosmophone a été installé au cœur du parcours de l’exposition permanente du Planétarium.

Cet instrument révèle la connexion intime existant entre l’infiniment grand et l’infiniment petit ainsi que l’importance de ces particules dans notre connaissance de la physique de l’Univers.

Cette installation inédite permet à chaque visiteur de visualiser la trajectoire de ces particules et leurs caractéristiques.

 

Comment le Cosmophone traduit-il les particules cosmiques en musique ?

Le cosmophone est formé d’un ensemble de capteurs spécifiques qui détectent le passage des particules cosmiques. Les informations sur leur passage sont transmises quasi instantanément à un système de synthèse sonore, qui restitue musicalement la trajectoire des particules dans l’espace, à l’instant et à l’endroit précis où celles-ci traversent l’instrument.

 

MERCI !

Le Cosmophone a été développé par le Centre de Physique des Particules de Marseille (CNRS et Aix-Marseille Université) et le Laboratoire de Mécanique et d’Acoustique (CNRS) avec le soutien artistique de la compagnie musicale Ubris Studio.

Pour son acquisition, Le Planétarium a lancé au cours de l’année 2015 une grande opération de financement participatif. Grâce aux nombreux donateurs, la somme nécessaire de 3 000 euros a été réunie, ce qui a permis de donner accès à tous, de manière sensible, à l’un des phénomènes les plus énigmatiques de l’Univers !

La Ville de Vaulx-en-Velin, par l’intermédiaire du Planétarium, remercie :

Ba m., Barrel j.c., Berat c., Berdeu a., Barrier g., Chouleur n., Charpe l., Caleyron s., Curt e., Danoy m., Decrossac. g., Duong j., Fradin s., Gallet J., Garcia l., Gresse a., Guerry m., Ilosa m., Jacob c., Jacques Roux d., Kropfeld s., Koutnouyan a., Lacam b., Leydier y., Machurat f., Mariano p., Morand m., Randon d., Sonnery v., Soubeyran j.p., Tardyj.n., Tortorolo s., Vassal m., Viallon h., Verspieren l.,
Veurrier m. et Viciana a.

Mais aussi le Laboratoire de Physique Subatomique et de Cosmologie de Grenoble (LPSC) – Université Grenoble Alpes et le LABEX Enigmass – LAPP/IN2P3/CNRS

Remerciements particuliers à :

Claude Vallée, Dirk Hoffmann, Thierry Voinier, Richard Kronland, Jacques Diennet, Jean-Yves Alloin,
Arnaud Marsollier et Cécile Renault.

 

IMG_2941 (2)

 

 

 logo_CNRS    
     logo_AMU     
logo_CPPM       logo_LMA    logo_Ubris
Soif d'astro
Bannière Grand Parc